Ketsuen'

Les liens se ressèrent
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toi et Moi...[PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Haiiro Kana
°¤*Première fille de Takeshi et Junko-Classe S'*¤°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
+°_Age_°+ : 18
Date d'inscription : 08/03/2008

Feuille de personnage
Talents: Sport:p
Un pitit mot du perso:

MessageSujet: Toi et Moi...[PV]   Dim 9 Mar - 18:38

Vingt trois heure trente...Impossible pour Kana de s'endormir, il est bien trop tôt puis elle est bien trop excitée...
Pas plus tard que tout à l'heure, on lui a annoncé que Futari allait venir s'installer au château....Enfin...enfin...son petit jeu avait enfin aboutit! Quel jeu? Si je vous le dévoile se n'en sera plus un...
Mais ses projets prenaient peu à peu formes, son esprit démoniaque en pleine évolution...

Bien, si elle ne peut pas dormir, autant allez se fatiguer à quelque chose non? Voici donc notre Kana-Chan vaguabondant à travers les couloirs, un arc et ses munitions à son épaule. Besoin d'entrainement à cette heure ci? Non juste besoin de se détendre de passer le temps...
Dehors, le temps est calme, le ciel dégagé, la lune pleine, un temps idéal pour l'excursion de notre démon...

Personne dans les environs? Parfait! Kana se dirige vers le Gymnase, elle sais qu'il est interdit d'y entrer la nuit, mais qui à dit qu'elle le ferait? Personne, elle va juste aller tirer sur quelques cibles à l'arrière de celui ci!

Une heure maintenant qu'elle martyrise ses pauvres cibles, avec plaisir...n'en manquant aucune, presque à chaque fois atteignant le centre, sa en devient lassant...
CHBOUM! Elle laisse tomber son arc, l'abandonnant ici, et faisant le tour du Gymnase elle se trouve devant les portes de celui ci, bien évidement vérouillées...Arf impossible d'entrer >< Hein? Qui a parlé d'impossibilitée? Rien n'est impossible pour notre Kana-Chan...
Fouille dans sa poche et en ressort...Oh un trousseau de clée! Où à tu déniché ça petite coquine? I-M-I-T-S-U :p
Bref. Un tour de clée dans la serrure et hop les portes se dévérouilles! Victoire!
Aussitôt on appuie sur l'interrupteur et innonde l'espace de lumière, sa va alerter tous le monde ça...tant pis, Kana s'en fiche pas mal XD Pi qui se doutera que c'est elle qui dévie, affronte le réglement en pénétrant le gymnase en pleine nuit? Personne hein? XD

Bien elle pénètre, mais avant...on enlève les chaussures! Oui nous ne sommes pas dans un dôjo, mais pour Kana, enlever ses chaussures en ce lieu est une marque de respect...Hein qui à dit qu'elle était accro au sport? XD
Bien, pied nu, elle avance sur le sol froid du gymnase et là...c'est l'extase...Un sentiments nouveau la parcourt d'un frisson, ses pieds frollant ce sol lui fait ressentir toute l'action de la journée...Dans ses pieds se déroule l'histoire du Gymnase. Je ne sais pas comment expliquer ça, mais à travers ses pieds, elle revit les actions de la journée, l'excitation, la joie, la tristesse d'avoir perdu, la sueur dépensés...Elle se sent si bien...
Les yeux fermés, elle marche, les bras tendu de chaque côtés de son corps, jouant ls funambule, marchant sur un fil invisible...
Espérons que cela dur et qu'elle ne se fera pas attraper, car elle risque de se faire sévèrement rappeler à l'ordre! Ne pas entrer dans le Gymnase durant la nuit, mais qui s'en soucis de cette règle? Certainement pas Kana XD

Après sa marche sur ce fil invisible, elle vient se laisser tomber dans le coin ou sont entreposés, tous les tapis servent aux activitées de Gymnastique, autrement dit elle se laisse tomber sur les gros tapis, venant s'enfoncer tendrement dans ceux là..
Quel heure est -il désormais? Qui peut bien s'en soucier? Il y a autre chose dont elle se soucie maintenant, c'est l'arrivé de Futari...Il semblerait qu'ils partageront le même dortoire, mais celui ci n'est toujours pas arrivé, elle ne la toujours pas vu, mais que fait ce petit ange?...

Une main tendu au dessus d'elle, elle essait d'attraper l'invisilble, l'impossible...


"Futa, ne me laisse pas seule d'avantage..."

Où est-il? Que fait-il? Futari...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namidagoe Futari
|-Eleve de la classe S-|
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 26
¤-Ame Soeur-¤ : Les pitites voix dans sa tête ne lui permettent pas de pensser à quelqu'un d'autre que lui :p
+°_Age_°+ : 18
Date d'inscription : 13/02/2008

Feuille de personnage
Talents: Il est fort dans tout les sports mais surtout en Tir à l'Arc!!!
Un pitit mot du perso:

MessageSujet: Re: Toi et Moi...[PV]   Mar 15 Avr - 2:28

*C’est quoi tout ces gens ? Pourquoi ils me regardent ? Ils sont tous ligués contre moi…Je le sais…Laissez-moi partiiiiiiiir*

Cela faisait des heures et des heures que Futa était dans ce fichu bus en direction du Tokyo. Ahlalala il y a bien longtemps qu’il n’avait pas fait ce trajet Osaka-Tokyo…Il DETESTAIT CA ! Les endroits comme celui-ci avec plein de gens lui faisaient peur ! Futa voulait prendre un taxi mais il s’était rendu compte un peu trop tard qu’il n’avait pas assez d’argent…

*Aaaaah c’est fini…* Pensa-t-il en soupirant *Quelle horreur cet endroit tout le monde veux me détruire j’en suis sûûûûr ! Argh vite sort Futaaaa*

Tout le monde sortit en trombe du bus ce qui lui fit encore plus peur.

*Baka pourquoi tu t’es aventuré dans un tel endroit ? Tu sais bien qu’il y a des gens…D’un coté je n’allais pas marcher jusqu’à Tokyo…Trop loin…Mais…* Pensa-t’il tout en marchant jusqu’au pensionnat…

Mais au fait pourquoi il allait là bas ? Lui qui était parano doublé de schizophrénie ? Tout le monde le détestait… Pourquoi alors faisait-il tout ça ???

AAAAAAAAAh oui c’est vrai…Il n’avait plus assez d’argent et était allé voir les services sociaux…Ils lui avaient proposé ce pensionnat qui l’hébergerait gratuitement.

Le voilà, maintenant devant un grand hall d’entrée…Que faire ?...


*Tu t’imagines Futa ? C’est plein de gens…*

Il avança lentement se retrouvant enfin dans l’immense pièce. Il croisa le regard d’une jeune fille. De suite, il fit un écart afin de l’éviter, qui sait, elle faisait peut-être partie d’un complot ; elle était peut-être liguée avec tous les autres pensionnaires ! Non ! Il ne laisserait personne l’approcher !

Futa continua d’avancer nonchalamment dans le hall gigantesque, trainant sa vielle valise minuscule et trouée derrière lui. Que devait-il faire maintenant ? Serait-il accueilli ? Ou devait-il se démerder tout seul ?


{-Eh, eh !!! Le mec bizarre...attends!!!}

*Hein ? Quoi ?? Non, c’est pas à moi qu’on s’adresse ! Pas dès le premier jour, dès la première minute ! NAAAAAAAAAAAAN >___< !! Allez, fait comme si t’avais rien entendu, si faut c’est pas pour toi hein !*

Le jeune homme continua donc à avancer, faisant mine de rien, si faut, la demoiselle à qui appartenait cette voix ne s’adressait pas à lui !
Cependant, quelques instants plus tard, il sentit quelque chose se poser sur son épaule. Il sursauta malgré lui.


*SCREU DE NOMMMMMM !! ON M’ATTAQUE !! A MOI, A MOI ! Petit Jésus, petit bouddha, petit allah, petit n’importe quoiiiiiiii, sauvez-moi T____T*

Il s’arrêta et se retourna d’un coup, ses yeux lançant des éclairs de feu envers la personne qui venait de le déranger. Futa lança un rapide coup d’œil afin de détailler la jeune fille : peau pâle ; cheveux foncés, jean taché ; regard ahuri. Jugement final ( et aussi très hâtif ^^ ), cette fille avait une araignée au plafond.

{-Eh, dis moi, t’aurais pas un jean à me prêter?}

*Hummm… Elle a une drôle de façon de dire Bonjour celle-là ? C’est comme ça juste chez elle ou dans tout Tokyo ? Hum…. Bon bah, je verrais ça plus tard, euh… M’enfin, quelle question stupide, et pi, elle a osé me déranger pour ça ? Nah, je pense que non, ça doit être une mise en scène pour… pour me faire des choses !!! Rahhhhh >____<*

-Oui non mais bien sûr, j’ai toujours un jean à prêter pour les inconnus, pff

Futa détourna son visage de la jeune fille dans un mouvement digne des plus belles pubs de l’Oréal, et reprit son chemin vers… bah… vers.
Mais, quelques secondes plus tard, il ne put s’empêcher de se retourner afin de voir ce que devenait la fille. Et lorsqu’il la vit, seule, l’air désemparée, malheureuse, pathétique, enfin elle faisait pitié quoi, il soupira et ouvrit sa valise de poche.

Pauvre qu’il était, il n’avait que peu de vêtements, sa valise ne contenait que 2 tee-shirts pourris et un pantalon miteux, sans compter une étrange chose difforme composée de plusieurs couleurs délavés qui lui servait de pyjama ( ça ressemblait plus à un chiffon qu’autre chose, mais bon hein T_T ). Il sortit le pantalon de sa valise et l’examina un instant : ce n’était pas un jean, c’était un pantalon en tissu noir tirant sur le gris, troué à plusieurs endroits, poussiéreux et surement le nid d’une ou deux bestioles des plus dégoutantes et étranges qui puissent exister.

Il le tendit vers la fille dans un « Tiens » plutôt autoritaire, défiant du regard la fille de lui faire quelconque remarque sur l’état de son vêtement, il n’était pas honteux de sa pauvreté mais il ne supportait pas qu’on lui fasse des remarques dessus, non mais oh

Arrivé à porté de vue de cette jeune fille il courut vers le gymnase. Eh oui le gymnase était son paradis...Et peut être qu’il y trouverai sa chère Kana...Il avait perdu espoir mais qui sait...

Arrivé dans la pièce il enleva rapidement ses chaussures et regarda partout. Il remarqua une fille couchée par terre. Un large sourire s’afficha sur le joli visage du petit parano schizophrène. Il se pencha sur le doux visage de son amie et murmura


-Je tai manqué?

Il la regarda dans les yeux puis soupira

-Apparemment oui...

Il se coucha à coté d’elle et regarda le plafond d’un air rêveur.

-Sa fait super longtemps qu’on c’est pas vu...T’as survécu sans moi ? Moi non...C’est pas gentil d’être partie sans me prévenir...C’était à cause de ta famille? Si oui je comprends mieux!

Il fit une petite pause appréciant le silence. Rester à coté d’elle comme sa lui faisait du bien. A l’époque ou elle venait se réfugier chez lui, tout les deux adoraient rester sur le lit en silence à regarder le plafond en se tenant la main. Alors il attrapa la main à Kana qui n’était pas en l’air comme si c’était un objet précieux. Sans attendre une seule réaction de sa part. Il la connaissait assez pour savoir qu’elle ne l repousserait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toi et Moi...[PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ketsuen' :: *~Partie Détente~* :: Adieu monde crueeel V__V :: RP's de ketsuen pensionnat-
Sauter vers: