Ketsuen'

Les liens se ressèrent
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hikari Haiiro
°¤*Première fille de Tsubaki et Toya-Gérante de Ketsuen'*¤°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 29
¤-Ame Soeur-¤ : Loin...
|-Classe-| : Gérante de Ketsuen'
+°_Age_°+ : 23
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
Talents: Avec ma langue, je peux faire des choses que tu n'imagine pas ... xD Hem non bon je parle 7 langues différentes, et en plus je suis super intelligente U.U;
Un pitit mot du perso:

MessageSujet: Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...   Lun 10 Mar - 21:00

Nom : HAIIRO
Prénom : Hikari
Surnom :(facultatif) Kari-chan

Talent Particulier :
Hikari a une intelligence hors du commun, elle retient
avec facilité ce qu'on lui dit. Elle maîtrise environ 7 langues, à savoir le japonais évidemment, l’anglais, le français, l’allemand, le chinois, le polonais, l’italien… Elle a toujours soif d’apprendre, donc a cette liste s’ajoutent régulièrement de nouvelles langues.
De plus, Hikari est une sorte d’encyclopédie vivante, accumulant les savoirs, (mais sans forcément les mettre en pratique.)

Orientation sexuelle :
Bisexuelle, avec une préférence pour les hommes.
Age : 23 ans
Date de Naissance : 7 janvier
Pays d'Origine : Japon
Ville Natale : Tokyo

Maladie ? Non elle pète la forme…
Allergie ? Certains médicaments. J’dis pas lesquels, si jamais vous voulez l’empoisonner… :p
Autres problèmes de Santé ? Problèmes de sommeil. Addiction aux somnifères ^^.

Frères ? Prénoms + Âges : Shiini, 19 ans ; Sora et Mikazuki, jumeaux, 15 ans et Shayou, 17 ans
Soeurs ? Idem : Asashi, 16 ans et Yuko, 14 ans
Demi-Frères ? Idem :
Demi-Soeurs ? Idem :
Père, Prénom + Âge : Toya Haiiro
Mère, Idem : Tsubaki Haiiro
Beau Père ? Idem :
Belle Mère ? Idem :
Situation Professionelle des Parents : Retraite (mais ce sont eux qui payent les charges de Ketsuen’ )
Situation Professionelle des Frères et Soeurs si Majeurs :
Situation Familiale, Riche, Pauvre, Moyen ? Riche
Situation Familiale, Divorces, etc ?

Qualité Première :
Dévouée… Prête a tout pour ses frères et sœurs (euh…ouais en gros elle est maternelle ^^ )
Défaut Premier :
Tendance a se mêler de tout.

Vêtements Favoris : Euh… Elle a toujours adoré les déguisements, les tenues traditionnelles de chaque pays… Mais bon ça ne dit pas ce qu’elle aime mettre.
Alors sachez qu’Hikari adore mettre des jeans, des robes courtes (m’enfin pas trop non plus) Mais avec la pression que lui mette les parents, elle essaie de s’habiller sobrement, pas d’extravagances donc. Ceci dit dès qu’elle est « libre », c’est jeans :p

Bijoux ? Une pépite d’or en guise de pendentif, et souvent des bracelets discrets…
Elle a également un petit tatouage, un K … gravé quelque part sur son corps…

Plat préféré : La cuisine française :p … donc elle adore tout ce qui est a base de pâtes xD et tout ce qui est au chocolat aussi !

Arbre préféré :
Beaucoup d’arbres lui plaisent, alors n’en nommer qu’un… euh le cerisier ^^… bon, et aussi l’albizia : http://givernews.com/images/photo05/albizia-g.jpg

Mot préféré : Himé, arigato…

Expression préférée :
« Faites ce que je dis, pas ce que je fais »

Saison préférée :
L’hiver au japon, l’été au Canada, le printemps en France…

Temps préféré :
Quand il fait bon, que le soleil chauffe, mais qu’unvent leger le rend supportable :p … Mais elle adore aussi quand il fait très froid, et qu’il neige a gros flocons

Description Morale :(15 lignes minimum)

....Rayonnante, Hikari est un femme accomplie, parfaite. Elle ne vit que pour faire le bonheur et la fierté de ses parents, et aussi pour tenir la maison familiale du mieux possible. C’est un modèle d’honneur et de vertu, et bien sur, elle est vierge et le restera jusqu'à son mariage.

Oops non pardon je me suis trompée de présentation…on ne parle pas de la bonne Hikari…

Hikari Haiiro, c’est avant tout une femme pleine de charme, passionnée, mais désabusée, calme et mélancolique.

Elle est aussi autoritaire, responsable, généreuse, sérieuse, protectrice et pointilleuse sur beaucoup de choses, sans toutefois être maniaque… oui ça fait beaucoup U.U
Enfin…autoritaire, façon de parler. Disons qu’elle est la plus grande, donc elle dit aux uns et aux autres ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire, telle une mère, mais il n’est pas dit que les concernés obéissent.
Pour ses frères et sœurs, du moins quand ils étaient petits, Hikari a toujours été plus présente et plus disponible que ses parents.
C’était elle que les petits demandaient au cœur de la nuit, en cas de cauchemars ou d’orages…
Quand le père estimait qu’ils n’avaient qu’a s’endurcir, c’était elle qui allait les rassurer…
C’était elle qui ramenait des friandises en douce…

Elle a du abandonné ses rêves pour en arriver la ou elle en est aujourd’hui, ce qui explique ses airs mélancoliques et rêveurs, par moment..
Il lui arrive d’être assez cassante, comme toute personne autoritaire et japonaise qui se respecte xD
Sa vie n’ayant pas toujours été facile, elle a parfois du faire des sacrifices qui petit a petit l’ont rendue renfermée, et telle qu’elle est devenue…
Elle semble toujours en vouloir a ses parents, elle trouve toujours quelque chose a redire a leurs comportements… Bref, c’est une sorte de haine qu’elle porte en elle, et qui ne rejaillit que sur le patriarche.

Hikari a bien du lire tous les livres de la maison, et ne sait plus comment passer son temps autrement qu’en lisant. Enfin si, elle sait comment passer agréablement le temps, mais voilà, ce n’est plus compatible a l’image qu’elle doit donner.
Hikari aime énormément la musique, et a appris a jouer de quelques instruments. Mais elle ne pratique plus depuis son retour a Ketsuen’ …ou alors elle joue pour elle quand elle est seule… La comparaison avec Shiini est trop humiliante xD
La jeune femme est très patiente, c’est une des vertus que sa mère s’est évertuée a lui apprendre, durant son enfance. C’est ce qui lui permet de supporter frères sœurs et cousins en toutes circonstances…
Depuis son retour a Ketsuen’, l’ainée des haiiro ne sait plus trop comment se comporter.
Quand elle était plus jeune, elle ne se prenait pas autant la tête. Elle était elle-même, avec ses manières de maman, mais aussi son égoïsme, ses révoltes, ses rêves et ses extravagances…
Désormais elle pense sans cesse a l’image qu’elle doit donner, aux habitudes qu’elle doit prendre et garder…
Hikari est quand même spéciale…Légèrement distante avec la fratrie Haiiro depuis son retour, elle ne cache pourtant pas son admiration pour tous les talents, et ne ressent jamais de jalousie.…

En fait, la seule raison pour laquelle elle n’a pas tout plaqué une deuxième fois quand Shiin a été guéri, c’est qu’elle s’est rendu compte que l’idée qu’avait eu ses parents était géniale. Même si c’était lourd comme responsabilité, elle était quand même contente de côtoyer tous ces jeunes talentueux. Tout ce qu’il fallait, c’était qu’aucun problème ne se présente, et que ses parents quittent pour de bon le domicile. Sans eux, elle se sentirait mieux… Enfin elle espérait avoir la bride un peu moins serrée…plus de libertés… ne plus avoir ses parents sur le dos quoi U.U

Depuis toujours, Hikari est très attirée par l’Europe, et a toujours voulu y aller. Quand enfin elle a pu concrétiser son rêve en faisant ce qu’elle appelle son tour du monde, elle vécu les plus belles années de sa vie.
Tout en occident lui plaisait. La nourriture, les gens, les villes, les langues, la vie…
Tout était moins « coincé » qu’au Japon. Ou du moins a la façon dont elle avait vécu jusqu'à maintenant. Oui, ces deux années la, elle avait goûté a une liberté comme jamais auparavant.
On ne parlera pas des nombreuses expériences qu’elle y vécut, car la n’est pas le sujet :p
On pourrait résumer en disant qu’elle a eu une vie rempli, et qu’elle a désormais une nouvelle vie, qui ne lui convient pas vraiment.
Quand elle voudrait vagabonder a travers le pays de ses rêves en savourant les plaisirs de la vie, elle est promue directrice d’une école pour jeunes talents…
Autre aspect de sa personnalité, ses relations avec certains ses frères et sœurs.
Par exemple, Shayou.
Quand Hikari s’est faite agressé violemment par son jeune frère, ce fut la cassure. Elle cessa tout contact avec shayou ou presque.
Elle ne le considérait pas non plus comme un monstre. Non il restait son petit frère… simplement il avait a l’intérieur de lui un animal en cage, voilà tout, et elle ne voulait pas reveiller ce monstre

Ou encore Shiini et Asashi…
Il est fini le temps ou Hikari maternait tout le monde, ou Shiini était proche d’elle…
Maintenant, un évènement a comme qui dirait dressé une barrière…pas infranchissable…mais pas agréable tout de même…
En effet Hikari, qui aime assez contrôler les évènements autour d’elle, se trouve assez dépassée par la relation qui unit Shiini et Asashi. Bien sur , leur famille, niveau sexuel, est assez atypique, on ne compte pas les hétéros et bisexuels…(sans parler de l’oncle zoophile qui a été rayée de l’arbre généalogique U.U Wink
Donc concernant cette fameuse idylle, elle est assez désarmée. Avec leur indifférence habituelle, les parents n’ont rien remarqué. De toute façon, si ils remarquaient quoi que ce soit, leur colère serait terrible, mais Hikari s’interposerait. C’est comme ça qu’elle vit son rôle de grande sœur. Protéger, même si on doit s’attirer des mauvaises grâces.
Tout le monde n’est pas au courant de cet amour incestueux, notre jeune femme ne sait pas exactement qui sait et qui ne sait pas…
Donc elle couvre les jeunes gens de son mieux, tandis qu’eux se cachent a peine, mais parallèlement, des qu’elle peut, elle parle avec eux…mais désormais il est de plus en plus difficile pour elle de leur parler, car a chaque fois ils savent l’un et l’autre ce qu’il va se passer… En gros, a l’heure actuelle, hikari laisse couler en esperant que cet amour passera tout seul, tout en les dérangeant le plus souvent possible xD
Elle compte un peu sur Sora qui mine de rien est très protecteur avec Asashi. pour l’épauler dans cette mission.

Voilà…encore énormément de choses a dire, mais je crois que le mieux, c’est encore de me calmer, de vous laisser découvrir l’aînée des Haiiro au fur et a mesure, et de lire son histoire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Haiiro
°¤*Première fille de Tsubaki et Toya-Gérante de Ketsuen'*¤°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 29
¤-Ame Soeur-¤ : Loin...
|-Classe-| : Gérante de Ketsuen'
+°_Age_°+ : 23
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
Talents: Avec ma langue, je peux faire des choses que tu n'imagine pas ... xD Hem non bon je parle 7 langues différentes, et en plus je suis super intelligente U.U;
Un pitit mot du perso:

MessageSujet: Re: Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...   Lun 10 Mar - 21:01

Histoire :(20 lignes lignes minimum)


Quelques mots sur le début.
La ou on a droit au détail de l'enfance/adolescence d'Hikari...


C’est par un matin d’hiver ou il neigeait que la première fille de Toya et Tsubaki Haiiro naquit.
Elle arriva en même temps que le soleil, et fut illuminée par ses premiers rayons.
On aurait pu l’appeler lever de soleil, mais on l’appela Hikari, « lumière »
Au cours de sa petite enfance, Hikari fut relativement choyée par sa mère.
Elle avait tout ce qu’il lui fallait, elle avait l’exclusivité, en tant que fille unique, elle debordait de vie et adorait son cousin Kanon, qui avait seulement quelques mois de moins qu’elle. Ces deux la devinrent inséparables.
Ce n’est qu’après leurs 4 ans que les deux petits eurent respectivement un frère et une sœur.
Hikari et Kanon n’étaient désormais plus les chouchous de la famille.

Hikari adorait son petit frère et lui vouait un amour sans bornes, et lui le lui rendait bien.
Shiini restait souvent avec elle, qui était plus disponible et présente que leur mère. Qui allait veiller auprès de lui quand il était malade ? Qui allait le rassurer quand il se réveillait la nuit, hurlant sa peur ? Qui chapardait des bonbons pour les lui offrir ?
A l’époque ou ils n’étaient que tous les deux, Hikari était la grande sœur idéale U.U

A l’école, Kari-chan était brillante et faisait l’émerveillement des professeurs, qui n’avait pas tous connu la dernière génération Haiiro. Oui, Hikari redorait le blason, redonnait vie a la famille et a sa célébrité (bon ptêtre pas mais euh…a son échelle si.)….et ce n’était que le début du renouveau de la famille .

On lui découvrit un don pour les langues, le voyage, et une curiosité sans limites.
A 8 ans, la petite parlait couramment le japonais, l’anglais et le chinois.
Elle allait dès qu’elle le pouvait dans des colonies de vacances a travers tout le japon. Elle disait vouloir faire le tour du monde et pouvoir parler a tous les gens qu’elle croiserait…
Hikari était une petite fille très expansive, emplie de joie de vivre en permanence, et très ambitieuse.
Elle passa de son enfance a développer le talent qu’on lui avait trouvé, a apprendre les bonnes manières, la vertu japonaise, a devenir une parfaite femme, tout ça… Et n’avait pas de temps a consacrer aux enfantillages, aux amies et aux jeux…
Elle ne voyait presque plus Kanon. Leurs chemins se séparèrent. Mais lorsqu’ils se voyaient, ils restaient assez complices, étant les seuls « grands ».
Pendant ce temps, les petits-frères et sœurs et les cousins s’enchainaient.
Oui la famille Haiiro est une famille de lapins on vous l’avait pas dit ?

Grandissant toujours, Hikari rayonnait chaque jour un peu plus, et devenait de plus en plus sure d’elle. Se jouant de tout elle osait plus de choses qu’avant…
Elle ne manifestait plus de jalousie, bien qu’au début elle vivait difficilement le fait que les plus jeunes aient des faveurs dont il ne se rendaient même pas compte, tandis qu’elle devait sans cesse montrer l’exemple.
Le fait d’être l’aînée devenait chaque jour un poids un peu plus lourd pour la jeune fille.

Shiini ne lui causait pas de problèmes, c’était aussi un ainé pour les autres, et lui aussi avait une sorte de responsabilité… mais Shayou ne cessait de remettre en cause l’autorité de sa grande soeur…Toujours il la provoquait, toujours il testait ses limites…
C’était l’exemple même du petit frère agité et intenable.
Asashi devenait une petite fille modèle, ayant depuis son plus jeune âge été « eduquée » a depasser Hikari. Ce qu’elle fit sans peine. Elle combla tout le monde, devenant le centre d’interêt, le petit prodige. Hikari remarqua que sa jeune sœur n’appréciait pas d’être sous les feux des projecteurs…

Et notre jeune fille avait fini par comprendre…ce n’était pas a ses frères et sœurs qu’il fallait en vouloir, mais a leurs géniteurs.
D’un, ils mettaient tous leurs enfants dans un esprit de compétition permanente,
De deux, ils avaient coupé court aux ambitions d’Hikari, qui voulaient devenir reporter, et se contrefichaient du bien-être de leurs gosses xD
Et de trois, ils passaient leurs vies a ne pas être satisfait. Enfin totu cas, c’est du point de vue de notre principale interessée hein U.U

Hikari devenait chaque jour un peu plus belle, et plus intelligente…de plus sa dure éducation avait porté ses fruits, elle était désormais une parfaite petite maîtresse de maison, pouvant gérer tout aussi bien que sa mère..

A l’école, elle avait toujours du succès…Comme ses frères et sœurs, elle attirait les gens comme des papillons vers la lumière… Sa beauté n’était pas la même que celle d’Asashi… En fait, on peut dire qu’Asashi etait plus belle que sa grande sœurs, mais cela dépend des goûts en fait (tout pour sauver Hikari mdr XD)
Elle était une sorte de beauté froide, hautaine, aux airs inaccessibles… (un peu comme une déesse ^^) hem non bon, Elle portait bien son nom.
Et elle ne se privait pas de savourer cette célébrité. Enchaînant les petit(e)s copains/copines, les sorties et autres choses, elle commençait sérieusement a indigner ses parents.
Elle ne faisait rien au grand jour, donc sa famille n’était pas déshonoré, disait-elle lorsque ses parents lui faisaient des reproches…
Et elle continuait a grandir. Elle devenait une femme, et petit a petit, elle construisait sa vie. A ses 16 ans, lorsque Yuko naquit, elle était déjà devenue une jeune femme resplendissante, séduisante et intelligente . Elle porta toute son affection sur cette toute petite sœur, comme elle l’avait fait jadis pour Shiini.

Plus le temps passait et moins Hikari se sentait proches de la fratrie. Ce n’était pas dans son caractère d’être expansive, et elle ne montrait pas souvent aux gens qu’elle les aimaient. Bien sur, elle avait toujours été présente pour ses frères et sœurs, mais pour ceux-ci c’était normal, alors que pour elle c’était une preuve d’amour. Elle faisait ce que leurs parents ne faisaient pas. Ca avait toujours été elle qui se levait la nuit, quand un cauchemar ou une maladie avait réveillé un des petits….

Shayou aussi grandissait… C’est normal, entre frères et sœurs, de se battre, mais la…la c’était plus profond. Hikari sentait que son jeune frère avait un problème, il était instable, il lui faisait peur, mais elle n’osait pas en parler.
Alors elle s’engueulait avec lui pour un oui ou pour un non. Ce n’est que plus tard qu’on lui diagnostiqua sa maladie…
Quand Hikari s’est faite agressé violemment par son jeune frèere, un jour qu’elle s’engueulait encore avec lui, elle avait eu la peur de sa vie. Ce dernier manifestait parfois une violence animale, et alors il ne comptait pas les coups. Hikari était assez effrayée par lui, car même s’il était plus jeune, il en imposait quand même, dans son état, alors qu’elle, elle était grande mince et frêle en comparaison…
Après cet incident, elle était restée enfermé dans sa chambre trois jours.
Pas par crainte, enfin si, un peu, mais c’était surtout pour éviter les questions gênantes concernant les hématomes sur son visage et ses bras.
Elle n’avait rien eu de cassé, mais avait eu une sévère entorse au poignet…
Ses parents interdirent a ses frères et sœurs de la voir, et seul Shiini, le plus grand, réussit a venir la voir, u soir, quand la maisonnée dormait. Ce fut la seule fois…
Oui cette fois la, son violent de frère avait réellement vidé toute sa haine sur elle. Après, est-ce que toute cette haine était dirigée vers elle, elle ne le savait pas. Et elle n’avait pas envie de le savoir.
Depuis ce jour, elle cessa tout contact verbal avec Shayou. Elle avait 19 ans lorsque cette baston s’était produite. C’est en raison de son âge que ses parents se décidèrent a lui parler. Ils lui dirent tout de la maladie de Shayou. Sa schizophrénie… Alors elle n’en voulut pas a Shayou. Elle était faché contre lui parce que même en dehors de ses crises il ne l’aimait pas… Bien sur, elle restait impressionnée par lui, et évitait de s’y frotter…
C’était de toute façon le seul de la famille qu’elle ne pouvait pas s’encadrer.
Même si les jumaux, Sora et Mikazuki avaient toujours eu pour vocation de taquiner Hikari, elle les supportaient.
Celle-ci préfère Sora, qui a une forte personnalité, il est un peu comme elle, aimant se faire obéir, entre autres. Bref niveau caractère c’est le pett frère qui lui ressemble le plus.
De plus elle adore le regarder jouer ses pièces.
Quand a Mikazuki, il a pas assez de caractère, il agace un peu notre jeune femme.
Et comme il traine tout le temps avec Shayou, ils ne sont jamais l’un avec l’autre…
Cependant, elle adore ses peintures te ne se prive pas de lui dire ^^.
Yuko, elle, adore sa kari-chan, qui est en quelque sorte sa seconde maman, et sa grande sœur le lui rend bien, satisfaisant ses moindres caprices...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Haiiro
°¤*Première fille de Tsubaki et Toya-Gérante de Ketsuen'*¤°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 29
¤-Ame Soeur-¤ : Loin...
|-Classe-| : Gérante de Ketsuen'
+°_Age_°+ : 23
Date d'inscription : 10/02/2008

Feuille de personnage
Talents: Avec ma langue, je peux faire des choses que tu n'imagine pas ... xD Hem non bon je parle 7 langues différentes, et en plus je suis super intelligente U.U;
Un pitit mot du perso:

MessageSujet: Re: Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...   Lun 10 Mar - 21:01

Quelques mots sur la suite
La ou on se tape toute sles péripéties de la vie adulte de Kari-Chan xD


Aimant la culture, les langues et la découverte, Hikari, vous l’aurez compris, a toujours aimé le voyage. Durant ses brillantes études, elle a donc eu la chance de pouvoir partir en occident, afin de parfaire son apprentissage des langues. Elle a donc vagabondé en Europe pendant environ deux ans.

Dans le cadre de ses études, on lui proposa de partir avec un groupe d’étudiants pour une durée de trois ans. Le programme était de faire une sorte de tour du monde, en passant par pleins de pays.
Dans l’ordre, cela aurait donc été :
Royaume-Uni, France , Italie, Autriche, Allemagne, Pologne, Uraine, Russie…Puis peut-être l’Asie la chine, tout ça…de toute façon on s’en fiche puisque le périple d’Hikari s’arrêta bien avant.
En Pologne, la jeune fille succomba au charme terrible d’un guide, lors d’une visite. La visite du musée de la culture polonaise se termina dans les toilettes pour dames du premier étage…

Je vous passe les détails, mais ce jour la, Hikari fugua avec son amant pour decouvrir l’occident a sa façon. Le denommé igor la trimballa partou en Pologne et en Allemagne, lui faisant decouvrir milles et unes merveilles. Une fabuleuse histoire d’amour pour la jeuen femme qui n’avait jamais vraiment connu ça. Cela dura 6 mois. 6 mois de folies, et il faut bien l’avouer, de décadence ^^.

Un beau jour, ils allèrent découvrir la France en amoureux. La japonaise n’éprouvait aucune culpabilité ; elle aurait pu se demander comment allaient ses frères et sœurs, mais elle était trop occupé a savourer sa liberté et sa jeunesse. Or, ses riches parents n’apprécièrent pas d’apprendre un jour par courrier que leur fille était portée disparu. Ils employèrent de nombreux moyens pour la retrouver. Et ils la retrouvèrent. L’hôtel fut envahi de forces de polices françaises, ce soir la… et le bel Igor fut enlevé, tandis qu’elle était traînée de force au japon.

Elle ne revit pas Igor, évidemment et ne le reverra sûrement jamais.
Quelques jours après son rapatriement, Hikari eut un entretien avec ses parents.

Cet après midi la, la plus grosse engueulade de la vie d’Hikari eut lieu.
Les parents souhaitaient que leur fille ainé prenne les rênes de ketsuen’. Or Hikari n’aspirait pas a ça.
Avec force d’arguments, et aussi un peu de chantage, ils firent jouer la culpabilité, l'honneur, la dignité… Oui on a sacrifié notre vie pour se consacrer a nos enfants, il est temps que l'on profite un peu maintenant que vous êtes grands...etc...

C’est ainsi qu’Hikari se fit couper les ailes… Et qu’on posa sur ses épaules le lourd fardeau de ketsuen. Elle devrait également s’occuper de la fratrie, bien entendu.

Hikari connut les heures les plus sombres de sa vie…tiraillé entre ses devoirs et son envie de liberté, elle était constamment sur les nerfs… La cohabitation avec ses parents lui pesait.
Un beau jour, elle realisa que des tas de japonais quittait la maison pour aller se debrouiller, et qu’ils ne s’en portaient pa plus mal. Alors elle decida de prendre ses clic et ses clac, et d’aller faire sa vie loin de la famille… Avec ses compétences, elle trouverait bien un travail…

La façon qu’elle choisit pour partir fut la plus lache.
Elle ecrivit une lettre a chacun de ses freres et sœurs, ou elle leur expliquait simplement qu’a son age, elle voulait decouvrir le monde, et non pas prendre la releve des parents… elle aurait accepté de gerer la fratrie, oui, mais pas une école complète…

Elle etait quasiment certaines que tous seraient d’accord sur le fait qu’a 22 ans, on est quand même un peu jeune pour autant de responsabilités.

Concernant shayou, elle avait ajouté quelques lignes pour lui dire qu’elle aurait aimé être en bon termes avec lui, et qu’elle regrettait de partir en se sachant detesté.
Elle ne parla qu’a Yuko, car elle la trouvait trop jeune pour une lettre d’adieu.

Elle lui expliqua qu’elle n’avait pas fini son tour du monde, et avec toute sa tendresse de grande soeur, elle lui dis qu’elle allait partir. La petite ne le prit pas bien, la traitant d’egoiste.
D’apres elle, hikari ne pensait qu’a elle, pour partir comme ca en les laissant, juste pour realiser son reve. La grande sœur se rappela le fameux dicton occidental « la vérité sort toujours de la bouche des enfants ». Alors elle continua de parler avec la petite, qui se revola d’une extreme sagesse, surprenant sa grande sœur. Au final, la petite lui pardonna et lui dit de revenir vite. Puis, lorsque la petite finit par s’endormir, la grande partit. Ce soir la, elle partit.

Elle trouva rapidement un petit boulot bien payé, consistant a donner des cours de japonais et d’anglais a pleins de gens. Elle vivait bien, rencontrait des gens et gagnait bien sa vie…

Mais un jour, elle culpabilisa, et écrivit une longue lettre a Shiini, le plus grand et donc le plus apte a la comprendre. Elle lui raconta ce qu’elle devenait, et lui posait pleins de questions sur la famille. Soit sa lettre n’arriva jamais jusqu'à son petit frère, soit il ne voulut pas lui répondre. Quoiqu’il en soit elle n’eut jamais de réponse.

Or un jour, elle reçut un courrier du cousin Daisuke.
Il lui disait que Shiin etait en plein depression, qu’il ne savait plus quoi faire, qu’elle était surement la seule a pouvoir faire quelque chose, vu qu’elle etait un peu comme une maman… qu’elle saurait s’y prendre, tout ça.

En fait Shiin n’avait jamais lu la lettre, puisqu’il ne lisait plus ni ne jouait plus de musique…
et c’est Daisuke qu’il l’avait gardé, pour avoir l’adresse.

C’est ce qui fit revenir notre jeune femme. Le lendemain, elle débarquait a Ketsuen.

Ce faisant, elle remonta un peu dans l’estime de ceux qu’elle avait déçu en partant sans un mot.
Elle se précipita au chevet de Shiin le jour même de son retour.
Elle lui dit qu’elle avait arrêté sa fugue rien que pour lui, en ésperant lui redonner le sourire =’)
Hem, tout ce qui fut dit (ou fait) dans cette chambre restera entre Hikari et Shiin. Comme lorsqu’il était petit, elle était présente pour lui et c’était ce qui comptait.
Elle continua, sans répit, pendant plusieurs semaines, plusieurs mois… Ses parents refusaient de dramatiser, et ni docteur ni psy n’avaient été alertés…

Quoiqu’il en soit, Hikari, avec sa douceur et sa sagesse, tira son jeune frère du gouffre, et le ramena a la lumière. Peut-être lui avait-elle redonné confiance en la vie…peut-être en avait il juste eu marre de la voir passer ses nuits prêt de lui ^^
En tout cas il était sauvé.
Il doit être le dernier a avoir eu droit a cette douceur… Car ensuite, arriva la confrontation ultime, celle qui fit naître une carapace autour de la jeune femme.

Depuis son retour, Toya ne parlait plus a Hikari. Ils ne restaient jamais dans la même pièce, sauf aux repas.
Sa mère, quand à elle, était un peu plus conciliante. Elle ne lui pardonnait pas vraiment, mais elle ne lui menait pas la vie dure. Hikari aidait a tenir la maison, la journée elle travaillait en donnant des cours de littérature...Bref la vie suivait son cours, et notre jeune femme n’était ni plus ni moins qu’une prof de Ketsuen’

Elle n’avait guère le temps de rester avec ses frères et sœurs, qui de toute façon avaient cours. Elle les observait, les regardaient grandir de loin. Elle savait pratiquement tout ce qui se passait dans l’établissement. Elle put donc voir que Shiini allait nettement mieux.
Elle était au courant de son amour pour leur sœur…il s’était confié a elle une nuit. Pour le moment elle n’agissait pas. Elle se contentait de les couvrir tout en évitant de les laisser tous les deux trop souvent, mais ils étaient dans la même classe, ce qui ne rendait pas la tache facile. Elle aussi connaissait la fameuse histoire des deux amants maudits, et ne souhait pas voir la même chose se reproduire…


Quelques mots sur l'élement perturbateur
La confrontation finale U.U
ou La ou Hikari s'en prend plein la g***** .^^


Un beau jour, durant le repas du soir ou toute la famille était réuni, le patriarche déclara qu’ils allaient partir en voyage. Une sorte de grand tour du monde, découvrir d’autres horizons…

Le silence tomba, même pas rompu par Yuko (pour une fois )
Tous les regards s’étaient simultanément tournés vers l’aînée qui ne disait mot. Tous savaient que les parents allaient lui confier Ketsuen’ . La question c’était comment allait elle cette fois réagir.
La tension qui régnait tandis qu’elle et son père se jaugeaient du regard était palpable. [par contre...il est bizarre ce sol, il est pas palpable]

« Si tu compte t’enfuir, cette fois ne le fais pas en douce. Lève toi, part dignement.
Et ne reviens pas… »

Et bam, mange toi ca T_T
Hikari avait brûlé de se lever, de balancer son assiette par terre, sur son père, de crier, de faire n’importe quoi de bruyant en fait xD
Mais elle ne dit rien. Elle quitta le regard de son père pour le laisser errer sur le visages de toute la fratrie.

Elle avait envie de vivre sa vie, de vivre pleinement sa jeunesse, sans responsabilités…
Mais elle était une Haiiro… Voui vous savez... digne, fière, honorable, intelligente, belle, brillante, responsable, etc...

Elle regarda chacun de ses frères et sœurs… Elle songea qu’une nouvelle cohabitation avec Shayou serait difficile… Mais gérable. Que les jumeaux et Yuko étaient assez grand pour ne pas être des poids… qu’Asashi et Shiini allaient au devant d’une catastrophe, et qu’elle ne voulait pas partir loin d’eux tous une fois de plus.
C’est surtout de ses parents qu’elle voulait s’éloigner…
Avec un dernier regard pour Shiin, l’aîné après elle, elle soupira. Si elle partait, c’était lui le plus grand. Allait-on lui donner les responsabilités qu’Hikari voulait refuser, quand il aurait l’age ?

Notre jeune femme se leva et quitta la pièce en disant d’une voix sèche

«-Je reste. Je gèrerais Ketsuen’…
Et je m’occuperais de vos enfants… Y’a pas besoin de vous, c’est déjà prouvé. »

Elle faisait là référence a Shiini qui avait été littéralement abandonné par les parents durant sa dépression, ce que tout le monde comprit.
Mais elle faisait aussi référence a toutes ces années ou quand les enfants pleuraient, ou avaient peur, ses parents disait qu’il fallait qu’ils grandissent, et ou Hikari allait les rassurer elle-même, sans écouter les réprimandes paternelles.

Hikari exagérait, bien entendu.
Toya et Tsubaki n’étaient certes pas débordants d’amour, mais ils avaient été des bons parents… simplement la dignité et l’honneur de leur grande famille leurs tenaient trop a cœur et ils avaient oubliés les plaisirs simples qu’Hikari aimait tant.
Et de toute façon, même si il n’y avait rien eu a leur reprocher, Hikari leur en voulait. Elle leur en voulait d’être comme ils étaient, voilà tout. Et tant pis si elle avait tort, ça lui faisait du bien de détester quelqu’un xD
C’est un sentiment que tous les ado et jeunes adultes connaissent, vis a vis de leurs parents U.U

Il faut quand même dire qu’Hikari avait les boules hein. Ses propres parents allaient finir le tour du monde qu’elle avait du arrêter T_T

Ce soir la elle ne resta pas a Ketsuen’
Et elle ne revit pas ses parents jusqu'à leurs départ.


Quelques mots sur maintenant U.U
La ou on comprend ou on en est clairement

A 23 ans, bientôt 24, Hikari est donc gérante de Ketsuen’.
Son cousin Kanon est devenu prof de sport, donc elle le revoit régulièrement.
(Evidemment ce ne sont plus des enfants, mais lorsqu’elle a envie de sortir en ville ou de faire la tournée des bars, c’est vers lui qu’elle se tourne…
Il est la seule personne de son âge dans la famille , et elle s’entend bien avec lui…)
Les étudiants arrivent petit a petit, les affaires marchent…
Régulièrement, Toya et Tsubaki écrivent, et régulièrement, Hikari jette leurs courriers sans les ouvrir.
Ses relations avec ses frères et sœurs sont assez calmes.
Elle a décidé de ne plus tenter de communiquer avec Shayou, afin d’éviter toute crise, vu qu’apparemment, elle est la principale source de haine…
Quand a Shiini et Asashi…elle les surveille de loin…


Classe/Poste : Gérante de Ketsuen’ , prof de littérature.


[Désolée pour le temps que j’ai mis a poster ma fiche =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asashi Haiiro
°¤*Quatrième fille de Tsubaki et Toya-Classe M*¤°
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
¤-Ame Soeur-¤ : L'amour est quelque chose d'impossible à réaliser....
|-Classe-| : Classe M
+°_Age_°+ : 16 ans
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Talents: ....Anooooo..Shouka ?
Un pitit mot du perso:

MessageSujet: Re: Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...   Lun 10 Mar - 21:46

Superbe *o* je valide ! c'est magnifique !

_________________


°¤Days of joy, days of sadness slowly pass me by
As I try to hold you, you are vanishing before me
You're just an illusion
When I'm awaken, my tears have dried in the sand of sleep
I'm a rose blooming in the deserts¤°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ketsuen.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hikari Haiiro, l'aînée de la famille...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GN Asgard] Un Empereur pour Hikari - 13/14 sept 08
» [GN Héritiers] Un Empereur pour Hikari - 14 & 15 Août 2010
» Hikari présentation
» Glossaire Généraliste
» Radek de Boktor, en exile auprès de vous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ketsuen' :: *~Partie Détente~* :: Adieu monde crueeel V__V :: Registre de Ketuen pensionat-
Sauter vers: